Le 14/11/2019 à 20:30- Langogne

L’année 2019 marque les 80 ans de la Retirada, et à cette occasion, le groupe toulousain El Comunero (entre La Mano Negra et Motivés) vous propose une soirée pour revisiter cette histoire, à travers une exposition,un ciné-débat autour du film d’animation de Marc Menager, Bolero Paprika et un concert.

Il y a 100 ans naquit Manuel Jimenez, andalou, républicain espagnol puis résistant en France, qui hérita pendant la guerre d’Espagne du surnom de « Comunero » que lui attribuèrent ses frères d’armes anarchistes de la CNT pour railler gentiment son engagement communiste. Il y a 10 ans son petit-fils Tomas fonda à son décès le groupe El Comunero pour lui rendre hommage. Depuis, les sept musiciens (issus des groupes : Les Hurlements d’Léo, L’Air de rien, Anakronic Electro Orkestra ou Elektric Geïsha…) ont sorti trois albums, joués dans toute la France, en Espagne, en Belgique, soutenu diverses causes militantes, de la Z.A.D de Notre-Dame-des-Landes aux différentes associations d’aide aux réfugiés, mettant en perspective cette histoire d’hier et les luttes d’aujourd’hui.
À cet effet, le groupe revisite, ré-actualise, « rockise », le répertoire des chants de lutte de la république espagnole, mais aussi d’Amérique latine, en y mêlant également ses propres compositions.El Comunero, se nourrit d’influences rock, musiques du monde, flamenco et latino. Un son frondeur et rageur à la Mano Negra, avec guitare flamenca, bouzouki et clarinette punk.

Spectacle co-accueilli avec Les Fadarelles et la mairie de Langogne dans le cadre de Festiv’Allier la saison !