Le 2024-09-22 à 15:00:00- Saint-Alban-sur-Limagnole

Après avoir exploré l’état sauvage du Causse Méjean avec les chevaux de Przewalski et la ligne ferroviaire paysagère du Cévenol à partir de la gare de Langogne, le troisième opus de la collection théâtrale P.P.P.P.P. s’intéresse à la question de l’hospitalité et du prendre soin.
Chaque P.P.P.P.P. est une performance unique, créée pour et avec un lieu et ses habitant·e·s humain·e·s et non humain·e·s. Depuis une dizaine d’années Marie Clauzade et Marion Coutarel modèlent ensemble un trait d’union singulier entre photographie et théâtre qui se déploie entre adjonctions, confrontations et dialogues. S’il y avait un manifeste ce serait celui-là : – les P.P.P.P.P. ne cherchent pas à rendre compte d’une vérité, ne font pas document. – travaillent pour la pensée, agissent sur les sens. – cherchent, filtrent, construisent, déconstruisent, les forces de la figuration et de la représentation. – favorisent la transversalité, le combinatoire, la puissance poétique. Le Centre Hospitalier François Tosquelles de Saint Alban sur Limagnole est un lieu familier. Marion Coutarel est intervenue régulièrement pendant une dizaine d’années pour mener des ateliers théâtre auprès des patient·e·s, des soignant·e·s, y faire des résidences de création. Marie Clauzade y a fait différentes résidences et l’exposition « Je t’embrasse Carcasse ! » dans le château. L’idée de ce P.P.P.P.P. est d’évoquer la notion du « Prendre Soin », de comment celle-ci habite le territoire hors de l’hôpital, hors des espaces soi-disant dédiés. Et qu’est-ce qui déborde ? 15h30 : Descente en groupe jusqu’à la ferme Vincens. Sur le chemin, des écritures au sol au blanc de Medon, des cartes postales à récupérer, des extraits d’Eloge de la marche de Robert Walser. 16h : (vraie-fausse) Conférence sur le Prendre Soin avec des invité·e·s : Art et débordement Avec entre autre : Mr Brun (expert dans l’art de déplacer des pierres pour aller mieux), Mme Carbou (l’art du Tsubaki : le soin apporté aux personnes défuntes à travers la danse), Mme Clauzade (experte en Art brut), Mme Edith (poétesse), Mme Hennion (experte en maladresses qui font du bien), Mme Coutarel (médiatrice), Mme Caroline (peintre)… Le public est ensuite convié à une performance avec plusieurs invité·e·s : une discussion vive autour de l’art comme vecteur de soin, de l’art brut (art hors les normes) et des témoignages d’initiatives singulières pour prendre soin de soi ou des autres. Au fur et à mesure, les rôles vont s’inverser, les corps se mettre en mouvement et en jeu et ça va déborder. Les espaces de la ferme Vincens seront habités par une pluralité des facettes du prendre soin (projection vidéos, exposition, bandes son) / entrée libre de 10h à 19h.

Spectacle co-accueilli à Saint-Alban-sur-Limagnole avec le Ciné-théâtre de Saint-Chély-d’Apcher, la mairie de Saint-Alban-sur-Limagnole l’EPCI Terres d’Apcher Margeride Aubrac