Les 2022-03-25 à 20:30:00- Mende | 2022-03-26 à 20:30:00- Mende | 2022-03-27 à 17:00:00- Mende

Dans la pénombre de la piste, les déséquilibres acrobatiques ou la grâce sauvage du lancer de couteaux, résonnent avec quelques notes d’orgue de barbarie, tristes et joyeuses, comme une prière de cirque.

Plongez dans l’univers d’un cirque forain, intimiste, troublant et libérateur. Avec Oraison, Marie Molliens poursuit sa démarche iconoclaste en faisant apparaitre l’image du clown blanc. Elle utilise la puissance de cette image ancestrale du cirque, ancrée dans l’imaginaire collectif, pour en développer sa symbolique profonde mais aussi pour la transfigurer. Ici, les clowns blancs symbolisent des présences fantomatiques ou l’échantillon d’une humanité blafarde. Le clown est le révélateur qui porte la condition humaine à l’amère conscience d’elle-même… Le clown blanc comme sauveur dérisoire, qui malgré sa maladresse et ses sarcasmes, contribue au retour de l’harmonie dans un monde que le maléfice avait perturbé. A travers du fil de fer, du hula hoop, des acrobaties, du lancer de couteaux, de la musique, laissez-vous envahir par des images délicates ou grinçantes.
Oraison est le dernier volet de la « trilogie des Ors », après Morsure et La DévORée, que nous avons accueillis les saisons dernières, Marie Molliens questionne encore une fois ici le paradoxe : Combattre à tout prix ou se laisser atteindre ?
« Une Oraison est une prière, une ultime prise de parole. A travers ce spectacle, je cherche à éveiller une prise de conscience pour rallumer nos lumières intellectuelles et poétiques ainsi que nos sensibilités profondes. En allumer de nouvelles, plus spirituelles, plus viscérales, plus authentiques, vers lesquelles on peut s’élever, et que l’on peut suivre. La quête d’une vérité concrète, qui se  trouve dans le concret des corps. Avec l’onde nerveuse que provoque le geste circassien, mon acte artistique a pour ambition d’être vécu physiquement par le spectateur, et questionne quelque chose de mystique ou de surnaturel, ce que le cirque et la mort mettent en présence ensemble. » Marie Molliens

Spectacle co-accueilli par Scènes Croisées avec le Théâtre de Mende dans le cadre de sa saison culturelle et la Verrerie d’Alès Pôle national cirque Occitanie dans le cadre des Pistes à Suivre

https://rasposo.com/