Le 2020-11-14 à 21:00:00- Langogne
Cher.e.s spectateur.trice.s,
 
Dans le cadre des mesures liées à la pandémie du COVID19, votre accueil pour un concert “version debout” s’avère impossible, car interdit, ainsi nous avons pris la décision de reporter le concert des Ogres de Barback initialement prévu à Langogne le samedi 14 novembre 2020
Il aura lieu le samedi 13 novembre 2021, toujours à 21h00 à Langogne ! 
Malgré cette décision qui impacte le début de notre saison, nous poursuivons avec force et détermination l’organisation des spectacles que nous avons imaginés pour vous avec les artistes, tout au long des mois à venir. 
Nous espérons que vous serez nombreux, avec nous, pour nous retrouver le samedi 13 novembre 2021.
 
Nous vous proposons soit : 
 
> De maintenir votre réservation et reporter votre achat sur cette nouvelle date : procédure automatique : Contactez-nous avant le 30/10/2020 si vous souhaitez être remboursé, sinon votre place sera automatiquement réservée pour la date de report du 13 novembre 2021 : 04 66 65 75 75 / billetterie@scenescroisees.fr
 
> De vous rembourser si cette nouvelle date ne vous convient pas : pour cela nous vous invitons  à vous rapprocher de votre point de point de vente : 
 
– Association les Fadarelles à Langogne 04 66 46 17 35festivallier48@gmail.com 
– Office du tourisme de Langogne 04 66 69 01 38 / langogne@langogne.com
– Scènes Croisées de Lozère : 04 66 65 75 75 / billetterie@scenescroisees.fr
Scènes Croisées de Lozère, La Mairie de Langogne et l’Association Les Fadarelles.

——————————————————————————————————–

Après avoir multiplié ces dernières années les projets partagés avec d’autres artistes, les Ogres sont de retour sur la route, seuls tous les quatre. Enfin presque… parce qu’ils n’ont pas pu s’empêcher de [ré]embarquer avec eux les frangins de la fanfare béninoise Eyo’nlé, mais aussi un batteur et un musicien trad’, un rendez-vous à ne pas manquer, à savourer en famille !

De quoi s’agit-il donc, cette fois ? La forme tient autant du spectacle que du concert, avec, outre les trente-cinq instruments dont ils jouent, quelques éléments de décor t, surtout, une scénographie et une mise en lumières toujours aussi travaillées. Et de vraies surprises pour le public, avec tous ces musiciens et chanteurs additionnels…La liste des morceaux est profondément renouvelée : les Ogres aimant à puiser dans leur dense discographie, le champ des possibles est vaste.
Quoi qu’il en soit, ils défendent leur conception de la chanson française : décloisonnée et ouverte sur le monde, qu’elle se fasse « classique » ou métissée, acoustique ou élec-trique, clin d’œil aux glorieux anciens ou directement en prise avec les sonorités du nouveau millénaire, poétique ou survoltée, amoureuse ou contestataire, pour les petits ou pour les grands ou pour les deux à la fois…
Voilà. Les Ogres ont rejoint leur terrain de jeu favori. Celui où l’on s’expose, où l’on partage, où l’on échange. Celui où ils existent pleinement. Depuis 25 ans.

Spectacle co-accueilli avec les Fadarelles et la mairie de Langogne dans le cadre de Festiv’Allier La Saison !

https://lesogres.com/