Le 2020-10-16 à 20:30:00- la Genette Verte

Un samouraï qui rêve de se transformer en charmante sorcière ?

Nous les hommes, les femmes, les puissants et les vulnérables…vivons des phases de grande solitude qui donnent envie de convoquer notre plasticité d’adaptation, de frôler les limites de notre imaginaire, de prendre un bain dans le cycle des transformations.
« Ébloui, c’est ne pas voir, c’est des apparitions, c’est se révéler à travers des figures, des formes éphémères, c’est le désir de découvrir les merveilles, de sublimer ses instincts. Ebloui, c’est convoquer la liberté offerte par la plasticité, c’est l’idée de faire apparaître des figures, des histoires parfois abstraites et parfois chargées d’affects, de trouver des modalités de jeu qui sont plus performatives que chorégraphiques, de produire une trame vivante qui devient un terrain de jeu et d’expérimentation.
Ébloui, c’est un tour de magie qui commence par de la fumée, c’est aussi une playlist qui met en place un milieu sonore à la fois connexe et fragmenté, s’arrêtant ponctuel-lement ici et là pour laisser agir la rémanence.
Ébloui c’est une série de paysages en friche.
Ébloui, c’est une traversée dans une succession d’états, c’est activer au présent un vo-cabulaire construit sur 30 ans de danse, c’est une trame mouvante réengagée à chaque performance. »

Spectacle co-accueilli avec la Genette Verte Complexe culturel Sud Lozère

I-Fang Lin

https://vimeo.com/463213370